Jean- Raoul Lumpungu (lumpunguraoul@gmail.com)

Aux Etats-Unis, plusieurs personnes perçoivent  la « main » de Vladimir Poutine (le Président russe) derrière l’élection de Donald TRUMP tandis qu’en République Démocratique du Congo, c’est la « main » de Joseph KABILA (ancien Président congolais, RDC) que l’on perçoit  derrière l’élection de Félix-Antoine TSHISEKEDI.

Quant à moi, je démontre à travers les signes qui sont des présages que ce n’est ni la « main » de Vladimir Poutine ni celle de Joseph KABILA qui a déterminé l’élection de Donald TRUMP à la tête des Etats-Unis d’Amérique et de Félix-Antoine TSHISEKEDI en République démocratique du Congo. Mais c’est la main de Dieu.

Car, faute d’apporter les preuves des allégations selon lesquelles Donald TRUMP a été élu grâce à Vladimir POUTINE et Félix TSHISEKEDI grâce à Joseph KABILA, le« mystère »va continuer de planer  sur l’élection de ces deux présidents. Ce constat motive notre analyse.

La présente analyse  se fait en six points: 1) L’objectif 2) La problématique 3) L’hypothèse  4) L’approche méthodologique  5) Dix  points communs à  l’élection de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI 6) Joseph en Egypte et  Daniel à  Babylone : les signes de la main de Dieu.

1.L’objectif

L’objectif de la présente analyse est d’amener le peuple américain et congolais, en particulier les détenteurs du pouvoir aux Etats-Unis et en République Démocratique du Congo, à lire les signes qui sont des présages en vue décruter le temps présent et de prévenir l’avenir ou le futur car « gouverner, c’est prévoir ».

2.Problématique

Une opinion doute  de l’élection effective de Donald TRUMP par les américains et de Félix TSHISEKEDI par les congolais. Suite à ce doute que l’élection de Donald TRUMP a suscité, le recomptage de bulletins de vote a été exigé par le camp d’Hilary CLINTON. Mais le résultat n’a pas changé après le recomptage de  bulletins de vote. Les Etats-Unis ne sont pas à leur première recomptage de bulletins de vote du fait que la Floride, comme le prévoit la législation locale, peut procéder à un nouveau comptage mécanique des suffrages ([1]).

En outre, une enquête a été initiée afin  d’élucider le « mystère »  qui plane sur l’élection de Donald TRUMP. Car les démocrates soupçonnent que Donald TRUMP a été élu grâce à un deal qu’il aurait eu avec Vladimir POUTINE.A propos de cette enquête, la Maison Blanche a déclaré que « les démocrates mènent des enquêtes  honteuses » ([2]).

Tandis qu’en République Démocratique du Congo, le doute des résultats de l’élection présidentielle publiés par la CENI est aussi à la base de l’exigence du recomptage de bulletins de vote initié par  le candidat malheureux à la présidence de la république, Martin FAYULU afin de faire triompher  « la vérité des urnes » ([3]).

Car, les partisans de Martin FAYULU  soupçonnent  que  Félix TSHISEKEDI  aurait eu un deal avec Joseph KABILA pour être proclamé élu par la CENI ([4]).Mais la cour constitutionnelle de la RDC a estimé le recours de Martin FAYULU  irrecevable.

Il sied de reconnaitre que les contestations des élections présidentielles sont devenues monnaies courantes en Afrique depuis la fin des partis uniques et l’avènement du pluralisme politique. Mais  comment comprendre que les contestations de  l’élection de Donald TRUMP aux Etats-Unis d’Amérique etcelle de Félix TSHISEKEDIen République Démocratique du Congo se basent sur le meme soupcon de deal? Telle est la problématique.

3.Hypothèse

Il semble que loin d’être un hasard ou une simple coïncidence, le mystère du deal (non encore élucidé) qui aurait rendu possible l’élection de Donald TRUMP aux Etats-Unis d’Amérique et celle de Félix TSHISEKEDI en République Démocratique du Congo n’est en fait que la main invisible de Dieu.

Car «c'est  Dieu  qui change les temps et les circonstances, qui renverse etqui établit les rois…» ([5] ).Telle est l’hypothèse  que je démontre dans cet article.

 Mais je ne suis ni un pasteur, ni un évangéliste. C’est en tant que scientifique que je partage la vision et la conviction de ma foi en ce que Dieu me révèle (d’autres parleront d’intuition). En tant que scientifique, j’utilise comme méthode d’analyse l’observation et la comparaison.

Concernant l’observation, elle  est  une source des connaissances utilisée comme  méthode scientifique dans les sciences naturelles. Car« les sciences naturelles se consacrent à l’observation et à la description systématique des êtres vivants dans la nature : zoologie, anatomie, botanique… » ([6] ).Voilà pourquoi l’observation des signes communs entre l’élection de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI s’inscrit dans une démarche scientifiquedu fait que «  la science se nourrit de faits observés… » ([7])

Quant à  la comparaison, elle est une méthode qui se caractérise par la mise en évidence des éléments communs ou divergents des objets observés. Dans le cadre de la présente analyse, la comparaison me permet de mettre en évidence les points communs entre l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI. Mais« comparaison n’est pas raison » dit un adage. Toutefois, la comparaison est utilisée ici comme raisonnement qui me permettra d’aboutir à une déduction.

Avant de continuer mon analyse, j’ouvre une parenthèse sur ce qui semble être une« hérésie » suite à ce qui apparait dans la présente analyse comme un « mélange » de science et de la foi (ou religion), inacceptable pour des nombreux scientifiques.

4. Approche méthodologique : quid de l’incompatibilité entre Science et religion

Il existe une doctrine qui soutient que science et foi (ou religion) sont incompatibles. L’un des partisans de cette doctrine, à savoir  DAWKINS, «  défend avec véhémence l’idée que science et religion ne sont pas compatibles ». Selon lui, on ne peut être à la fois scientifique et religieux. Car, « science et religion sont engagées dans un combat que la science finira un jour par emporter » ([8]).

 Autrement dit, il faut choisir son camp : ou on est scientifique ou on est religieux. On ne peut pas être les deux à la fois. Une frontière invisible a été tracé entre science et foi (ou religion).Quant à moi, je n’adhère pas à cette doctrine.

En effet, j’adhère  plutôt à la doctrine de ceux qui pensent que science et religion sont complémentaires donc compatibles. L’un des pionniers de cette doctrine, l’apôtre Paul, la recommande aux chrétiens en ces termes : « à la foi ajoutez…la science » ([9]). Tandis qu’un autre  partisan  de cette doctrine, Albert Einstein, déclara ceci : «  la science sans religion est aveugle, la religion sans  science est boiteuse » ([10]). Cette complémentarité se justifie d’autant que c’est Dieu qui inspire la science selon qu’il est  écrit «…(Dieu)donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence » ([11]).L’importance de la complémentarité entre science et foi (ou religion) tient au fait que  « du choc » de la science et  de la foi (ou de la religion) « jaillit la lumière »

Ceci étant, la démarche scientifique que j’utilise pour analyser mon hypothèse consiste  à observer et à comparer  en mettant en évidence les signes communs que j’ai  observé  lors des élections qui ont permis l’accession au pouvoir de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI et d’autre part l’accession au pouvoir de Joseph en Egypte et de Daniel à Babylone afin de motiver le fait que quand la main (invisible ) de Dieu agit dans des évènements, les similitudes ou les points communs peuvent etre percu comme des signes de son intervention(de Dieu).

Mais apriori, on ne peut pas comparer  sur le plan formel l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI. Car les Etats-Unis sont  une vielle démocratie dont la pratique électorale est ancienne tandis que la République Démocratique du Congo n’est qu’à sa première passation «  civilisée » ou pacifique du pouvoir après une élection.

A part cela, la loi électorale  des Etats-Unis d’Amérique n’est pas la même  avec celle de la République Démocratique du Congo ni la culture électorale des américains à celle des congolais ainsi que l’organisation matérielle des élections de ces deux Etats.

Ceci étant, les points communs énumérés  au cinquième point   ci-dessous entre l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI semblent échapper à la rationalité : c’est  le signe de la main invisible de Dieu.

5. Dix signes  communs entre  l’Election de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI

J’ai observé dix signes  communs  entre l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI qui sont :

5.1.L’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI ont été contestées 

Après la proclamation de Donald TRUMP comme nouveau Président des Etats-Unis, le camp Clinton a émis des doutes sur ces résultats en exigeant le recomptage de bulletins de vote. Tandis qu’en République Démocratique du Congo, le camp de Martin FAYULU a contesté la proclamation de Félix TSHISEKEDI comme nouveau Président de la RDC exigeant aussi le recomptage manuel de bulletins de vote ([12]) ;

5.2.Avant et après les deux élections, des opinions semblables aux Etats-Unis et en RDC  estiment  que Donald TRUMP et  Félix TSHISEKEDI n’ont pas d’expérience ou de formation requise pour diriger leur  pays respectif

Les critiques aux Etats-Unis sur Donald TRUMP et en République Démocratique du Congo sur Félix TSHISEKEDI avant et après  leurs élections tournent  sur le manque d’expérience de ces deux personnalités qui n’ont  assumé des responsabilités ni dans l’Administration, ni dans l’armée, ni dans la sécurité de leur pays respectif ;

5.3.L’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI  semblent  avoir surpris et pris de court (presque) tout le monde

Tout semblait indiquer aux Etats-Unis qu’Hilary CLINTON serait la gagnante de l’élection présidentielle américaine d’après presque tous les sondages. Tandis qu’en RDC, le nom de Martin FAYULU circulait dans les officines de la CENCO et des ambassades. C’est ainsi que la surprise a été générale lors de la proclamation des résultats aussi bien aux Etats-Unis qu’en République Démocratique du Congo.

5.4.On soupçonne que Donald TRUMP a été élu grâce à un deal qu’il aurait eu avec Vladimir POUTINE  tandis qu’en RDC  Félix TSHISEKEDI aurait étéproclamé élu grâce un deal avec Joseph KABILA.

L’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI paraissent invraisemblable. C’est ainsi qu’on attribue l’élection de Donald TRUMP  au deal avec Vladimir POUTINE tandis que celle de Félix TSHISEKEDI est attribuée au deal avec Joseph KABILA ([13]). Pour une opinion, le deal serait l’élément déterminant et justificatif de l’élection de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI. 

5.5. L’élection de Donald TRUMP et de Félix TSHISEKEDI ont eu la particularité d’avoir cristallisé l’attention de toute la communauté internationale 

L’élection présidentielle aux Etats-Unis entre le républicain Donald TRUMP et la démocrate Hilary CLINTON avait un enjeu international sur un thème : le réchauffement climatique. En effet, le groupe des experts des nations unies sur le climat (GIEC) a indiqué dans ses rapports que  la cause du réchauffement de la planète terre, c’est l’homme par ses activités. Tous les Etats se sont accordés sur cette hypothèse, même les Etats-Unis conduit par l’ancien Président OBAMA.

Ceci étant, son successeur démocrate, Hilary CLINTON, lors de la campagne présidentielle, s’est engagé à continuer la politique d’OBAMA en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Cependant, les républicains ne partagent  pas cette hypothèse du réchauffement climatique. Pour eux, c’est Dieu le responsable du réchauffement climatique et non l’homme. Ils ont exprimé cette opinion lors d’un vote au Sénat à majorité républicain.

De ce fait, le républicain Donald TRUMP lors de la campagne  présidentielle américaine avait promis de retirer les Etats-Unis de l’accord mondial de Paris sur le climat, cop 21. L’élection présidentielle américaine a coïncidé avec la conférence internationale de l’ONU sur le climat, cop 22, organisée au Maroc.

C’est ainsi que tous les participants avaient le regard sur l’élection présidentielle américaine dont l’enjeu international était sur le réchauffement climatique. Car l’élection de Donald TRUMP signifiait la rupture des Etats-Unis d’Amérique avec le reste du monde sur le climat, situation que redoutait toute la communauté internationale.

Concernant la République Démocratique du Congo, c’est sa position géostratégique qui a été à la base de l’attention de toute la communauté internationale. En effet, la  République Démocratique du Congo partage  ses frontières avec 9 Etats. Considérant la dimension de la RDC, la mission de l’ONU en RDC (MONUSCO)  est  la plus chère dans le monde. Cette mission a fait plus de 15 ans en RDC. Mais elle a toujours du mal à stabiliser ce pays vaste comme un sous-continent (80 fois la Belgique et 5 fois la France).

De ce fait, l’élection présidentielle en RDC a eu un objectif pour la communauté internationale: aboutir à une passation pacifique du pouvoir. Car toute contestation de l’élection présidentielle risquait d’engendrer des troubles qui déstabiliseraient toute la sous- région de l’Afrique centrale. C’est ainsi que toute la communauté internationale était au chevet de la RDC lors de son élection présidentielle.

5.6. Donald TRUMP et Félix TSHISEKEDI semblent être conscients que leurs élections ont été le fruit de l’intervention de Dieu 

Donald TRUMP et Félix TSHISEKEDI ont eu le même réflexe après leurs élections : celle de remercier Dieu et de solliciter la bénédiction des pasteurs pour  leurs mandats. C’est ainsi que des pasteurs ont prié d’une part pour Donald TRUMP et d’autre part pour Félix TSHISEKEDI comme atteste les images ci-dessous.

 

Donald Trump pasteu

Félix pasteur

 

 Ces images sont dignes d’une autre époque : celui du temps où les rois d’Israël étaient intronisés par les prophètes. Il est rare si pas exceptionnel de voir des chefs d’Etat investi de la puissance publique faire preuve d’une telle humilité devant Dieu et leur peuple car tous se réfèrent à la laïcité.

5.7. Le rapprochement en un court temps entre  l’Administration de Donald TRUMP et celle de Félix THISEKEDI semble être le fruit de cette prise de conscience de part et d’autre de l’intervention divine lors de leurs élections

Les Etats-Unis ont été le premier Etat en dehors de l’Afrique à reconnaitre l’élection de Félix TSHISEKEDI. Et pourtant, ils ont  sanctionné les responsables de la CENI, le Président de l’assemblée nationale (l’ancien) et le Président de la cour constitutionnelle suite aux soupçons de corruption. Donald TRUMP a envoyé ses émissaires auprès de Félix TSHISEKEDI.     

D’autre part, le tout premier voyage officiel de Félix TSHISEKEDI en dehors de l’Afrique a été son voyage aux Etats-Unis.

5.8.Après son élection, Donald TRUMP a pris la décision officielle de consacrer une journée de prière pour la nation américaine tandis qu’en République Démocratique du Congo, Félix TSHISEKEDI a pris la décision officielle de consacrer aussi une journée de prière pour la nation congolaise

Les Américains étaient appelés dimanche à une journée nationale de prière en solidarité avec les sinistrés de l'ouragan Harvey...Les Congolais aussi étaient appelés dimanche 23 juin 2016 à une journée nationale de prière dénommée « journée nationale d’action de grâce » qui a connu la participation personnelle du Président de la république Félix TSHISEKEDI au stade de martyr.

Felix mais levées

 

En outre, le Dimanche 2 juin aux Etats-Unis, l’Eglise McLean Bible Church en Virginie a reçu la visite surprise du président Donald TRUMP lors d’un culte en hommage aux victimes de la tuerie de Virginia Beach. Selon le Christian Post, le pasteur David Platt a prié pour le président, en déclarant la royauté de Christ. «Il y a un seul Dieu et un seul Seigneur et c’est toi. Ton nom est Jésus et nous t’exaltons» ([14]).

Par ailleurs, l’évangéliste Franklin Graham appelait à faire de ce dimanche 2 juin «un jour spécial de prière».  «Ma prière n’est pas une approbation du président, dit-il. Que nous soyons républicains, démocrates ou indépendants, nous demandons simplement à Dieu de le guider et de le conduire alors qu’il prend des décisions qui impactent quotidiennement nos vies»([15]).

 

Trump Pasteur

5.9. Donald TRUMP, proche des milieux évangéliques, se montre disposer à executer les recommandations de Dieu, YHWH et Félix TSHISEKEDI, proche aussi des milieux évangeliques, se montre autant disposer à executer les recommandations de Dieu

Les décisions de consacrer une journée de prière pour les Etats-Unis d’Amérique et une journée de prière pour la République Démocratique du Congo semblent être une suggestion des milieux évangéliques qui sont proches du Président américain Donald TRUMP et du Président congolais Félix TSHISEKEDI.

Le pasteur David Platt a intercédé en faveur du président américain afin qu’il reçoive une «révélation profonde de l’amour de Dieu» pour lui. Le pasteur a associé la famille du président, les membres du congrès et les représentants des Cours à cette prière, afin qu’ils reçoivent «la sagesse» face aux décisions à prendre. «Nous nous tenons debout en faveur de notre président, et nous prions pour que ta Grâce, ta compassion et ta sagesse repose sur lui» ( [16]). En RDC, les pasteurs évangéliques font le même genre de prière pour Félix TSHISEKEDI en intercédant pour qu’il puisse diriger le pays selon la sagesse de Dieu.

5.10.Donald TRUMP accéde au pouvoir par la non-violence, Félix TSHISEKEDI accéde aussi au pouvoir par la non-violence

L’élection, moyen non-violent d’accession au pouvoir, a été le mode par lequel Donald TRUMP à accéder à la magistrature suprême. Si aux Etats-Unis ce mode d’accession au pouvoir d’Etat est devenu une tradition, tel n’est pas le cas de la République Démocratique du Congo qui n’est qu’à sa première passation pacifique du pouvoir d’Etat.

De ce qui précède, Je ne considère pas ces signes communs observés entre l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI comme une simple coïncidence ou un simple hasard. Ce sont pour moi  les signes de la main agissant de Dieu. C’est dans la même  logique que j’aborde  une autre comparaison sur l’accession au pouvoir de deux personnages bibliques: Joseph en Egypte et de Daniel à Babylone. 

6. Joseph en Egypte et  Daniel à Babylone : les signes de la main de Dieu

L’intérêt de cette deuxième étude comparative tient au fait que quand Dieu agit dans deux environnements complètement différents, les points communs sont les signes de la main de Dieu. Il existe des signes communs entre l’accession au pouvoir de Joseph en Egypte et celui de Daniel à Babylone.

Les signes communs, au nombre de dix, sont mis en évidence notamment :

6.1.Joseph était un juif en terre étrangère en Egypte, Daniel était un juif en terre étrangère à Babylone ;

6.2.Le Pharaon d’Egypte a eu un songe inspiré par Dieu, le roi de la Mésopotamie a eu un songe inspiré par Dieu;

6.3. Le Pharaon et ses conseillers ont été incapables d’interpreter ce songe, le roi de la Mésopotamie et ses conseillers ont été  incapables d’interpreter ce songe ;

6.4. Le Pharaon a fait appel à Joseph pour interpreter son songe,le roi de la Mésopotamie a fait appel à Daniel pour interpreter son songe ;

6.5.Joseph avait réussi à interpreter le songedu Pharaon que Dieu lui a révèlé, Daniel avait  réussi à interpreter le songe du roi de la Mésopotamie que Dieu lui a révèlé;

6.6. le Pharaon d’Egypte éleva Joseph en dignité en lui confiant un poste de responsabilité, le roi de la Mésopotamie éleva  Daniel en dignité en lui confiant un poste de responsabilité ( Daniel 2,48) ;

6.7.Le Pharaon fut satisfait de la gestion de Joseph, le roi de la Mésopotamie fut satisfait de la gestion de Daniel ;

6.8. Le Pharaon d’Egypte a reconnu l’existence et la grandeur du Dieu de Joseph, le roi de la Mésopotamie a reconnu l’existence et la grandeur du Dieu de Daniel ;

6.9.Le Pharaon d’Egypte a accepté la mise en application des recommandations de Dieu de Joseph, le roi de la Mésopotamie a accepte la mise en application des recommandations de Dieu de Daniel ;

6.10.Joseph accéda au pouvoir par la non violence, Daniel accéda au pouvoir par la non violence 

Concernant le récit de Joseph en Egypte, je ne spécule pas sur le fait que c’est Dieu qui a agi dans cet évènement. Joseph l’exprime clairement en ces termes en s’adressant au Pharaon: « Ton rêve s’est répété sous deux formes semblables, pour montrer que la décision de Dieu est définitive  et qu’il ne va pas tarder à l’exécuter (genèse 41.32).

Quant à Daniel, celui-ci précise aussi sur le fait que c’est Dieu qui a agi. Daniel le dit clairement au roi de la Mésopotamie en ces termes : « Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaitre au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps… » (Daniel 2,28).

Le récit de Joseph et de Daniel se sont déroulés dans des espaces et des temps différents. Dieu, le maitre des circonstances et des temps, a agi de la même façon d’où  les points  communs qui en résultent.

Ainsi, quand Dieu agit dans deux évènements, Il n’agit pas par hasard. C’est toujours pour faire passer un message et pour un objectif précis. Quel message Dieu veut transmettre aux hommes à travers les points communs ou similitudes observés entre l’élection de Donald TRUMP et celle de Félix TSHISEKEDI ? Et pourquoi Dieu a-t-il fait le choix de Donald TRUMP aux Etats-Unis et de Félix TSHISEKEDI en République Démocratique ? Pour quelle  mission ?

 

[5]Daniel 2:21 C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui ...

saintebible.com/daniel/2-21.htm voir aussi « Toute autorité vient de Dieu », consulté le 10 juillet 2019. 

[6] Sylvain SHOMBA KINYAMBA, METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, Editions M.E.S. Kinshasa-RDC,    p.21 

[7]Piaget cité par Gérard FOUREZ, La construction des sciences, p.45

[9]Ajouter la science, la connaissance, à la foi et à l'amour

https://bereenne.wordpress.com/.../ajouter-la-science-la-connaissance-a-la-foi-et-a-lam...;

2 Pierre - chapitre 1 - verset 4 - Traduction Semeur :: Bible - EMCI TV

https://www.enseignemoi.com/bible/2-pierre-1-4-semeur.html

[10]Albert Einstein disait : "La science sans religion est aveugle, la religion ...

drole-de-maths.skyrock.com/2301416515-Albert-Einstein-disait-La-science-sans-religio...

[12] https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/01/12/martin-fayulu-jexige-le-recomptage-manuel-de-toutes-les-voix-pour-les-trois-elections.html 

[13] https://afrique.latribune.fr/politique/2019-02-28/rdc-ce-deal-confirme-entre-felix-tshisekedi-et-joseph-kabila-809088.html

[14]Source de l'article: http://www.evangeliques.info.

[15]Idem

[16]Source de l'article: http://www.evangeliques.info.